Giacinto Scelsi – Le premier mouvement de l’immobile

Il s’agit de la troisième collaboration en tant que chef opérateur du son, avec le réalisateur de films documentaire Sebastiano d’Ayala Valva.

Teaser


Ce documentaire part sur les traces du message que Scelsi a laissé au monde et qui nous est transmis par les proches qui lui ont survécu. Le film a fait l’objet d’un travail sur le son particulièrement approfondi, depuis la prise de son jusqu’au mixage. Il s’agissait de créer de manière inédite l’univers harmonique de Scelsi afin de pouvoir restituer un son optimal en salle de cinéma. Un film en immersion qui offre une expérience sonore, physique et spirituelle inédite.



Deuxième long-métrage de Sebastiano d’Ayala Valva, le documentaire nous fait voyager dans la ville éternelle de Rome où Scelsi vivait retiré face au Mont Palatin, à Paris, en Sardaigne et jusqu’au cœur de la jungle du Guatemala à la recherche du son créateur de forme. Ce film finit par prendre la forme d’un hommage au legs de ce compositeur majeur du XXe siècle qui, fuyant la célébrité, disait de lui-même qu’il n’existait pas. Nous fêtons cette année les trente ans de sa disparition.



> maisondelaradio.fr/evenement/



Lucas HÉBERLÉ #CV #Pro #Work Giacinto Scelsi - Le premier mouvement de l'immobile Tournage Documentaire Long-métrage Télévision Cinéma



AUTEUR(S)-RÉALISATEUR(S)
Sebastiano d’ Ayala Valva

IMAGE
Sebastiano d’ Ayala Valva

SON
Lucas Héberlé, Francesco Principini, Enrico Ascoli, Michele Tarantola, Stefano Bari, Ary Carpman, David-François Moreau, Hervé Déjardin

MONTAGE
Santi Minasi

PRODUCTION / DIFFUSION
Les Films de la Butte, Ideacinema, ARTE G.E.I.E., Radio France

ORGANISME(S) DÉTENTEUR(S) ou DÉPOSITAIRE(S)
Les Films de la Butte, Les Films des deux rives